Anik Girard - Groupe Constructo

Anik Girard, une visionnaire toujours à l’écoute

Anik Girard est le genre de leader qui sait bien s’entourer et atteindre les objectifs en groupe. Avec 42 employés dans sa division, elle a toujours été à l’écoute de son équipe grandissante et prête à les faire progresser ensemble et individuellement. Visionnaire, elle sait mener l’organisation et l’équipe là où il le faut. Elle est d’ailleurs parvenue à créer une culture d’entreprise positive dans un milieu en constante évolution reliant la construction et la technologie.

L’histoire de cette Bon Boss

En effet, Anik œuvre depuis près de 25 chez Transcontinental. Elle a commencé sa carrière à la base, sur le terrain. Étant une femme dans un milieu plus souvent masculin, elle a appris et s’est taillé une place. Puis, elle a commencé à gravir les échelons. Et depuis 13 ans maintenant, elle est directrice générale du Groupe Constructo, un média spécialisé dans la construction et les appels d’offres. C’est un peu comme gérer une PME dans une grande organisation, dit-elle.

Dès les premiers instants avec Anik, on comprend pourquoi son leadership a eu un effet sur toute sa division. Dynamique, confiante et charismatique, on la sent franche et bien intentionnée. Elle ne se cache pas pour dire les vraies choses, mais en toute humilité. Surtout, elle n’hésite pas à donner le crédit à ses équipes et à dire qu’elle en est fière. Voici donc le portrait d’une Bon Boss comme on les aime !

Sa Définition du succès ?

« Ma fierté, c’est le fait que j’ai une gang qui est contente de se lever le matin. Je veux voir
les employés heureux !»

Son modèle de Bon Boss ?

« Pour moi, ça a été l’inverse : j’ai eu la  »chance » d’avoir des mauvais patrons très tôt dans ma carrière. J’ai connu le micromanagement extrême. C’est donc rapidement devenu clair, pour moi, que le leadership ne pouvait pas fonctionner comme ça. En plus, je suis une femme dans un milieu masculin et j’ai appris de ça. Tout n’est pas noir ou blanc. »

« WHY : Livrer l’information stratégique à valeur ajoutée à tous les acteurs de la construction au Québec, en plus de contribuer à la diffusion de l’innovation et des meilleures pratiques de l’industrie.»

Ses principes de bon boss

Écoute et communication

Anik est ouverte aux discussions franches et les encourage. Elle veut savoir ce que les employés ont à dire. Elle aime aussi simplement échanger avec eux. « On connaît beaucoup de choses sur les gens de notre équipe et leur vie. Le minimum est de parler avec eux et de voir comment ils vont. »

Confiance et authenticité

C’est bien d’écouter ce que les employés ont à dire, mais il faut aussi leur faire confiance. « Ce sont les gens qui travaillent pour vous. Ce sont eux les experts sur le terrain », rappelle humblement Anik. C’est pourquoi elle tente d’entendre les demandes, pour ensuite fournir les outils nécessaires à son équipe.

Efficacité et liberté

Pour Anik, une saine gestion donne aux employés la liberté d’essayer et d’innover. Son rôle consiste simplement à être présente pour soutenir la mission et les objectifs. « Nous sommes dans un domaine exigeant et on se donne des objectifs ambitieux. Il y a une volonté de croissance perpétuelle qu’on a souhaitée et soutenue. »

Sa culture et ses valeurs

Innovation : procurer des solutions novatrices. Oser le risque. Apprendre de chaque expérience.

Travail d’équipe : Créer un environnement stimulant. La réussite de nos clients motive nos actions. Travailler en collaboration.

Respect : Favoriser la communication directe. Contribuer à la vie des collectivités. Les idées doivent être discutées pour être améliorées.

Performance : Notre culture est partagée pas nos employés. Nos clients peuvent compter sur nous.

 

Anik Girard et les qualités du Bon Boss

Inspirer et motiver

Anik est une leader orientée vers les objectifs : elle sait où l’entreprise doit aller. Mais ça ne l’empêche pas d’avoir confiance en son équipe. Et pour inspirer, rien de mieux qu’un Bon Boss qui fait sentir aux employés qu’ils sont à leur place ! De plus, elle est de nature calme et se fait un devoir de le rester. Même en période de stress ou face à un défi, l’atmosphère demeure agréable et motivante.

Écouter

Anik souhaite être présente pour ses employés quand ils en ont besoin. Et à ses yeux, être à l’écoute exige parfois de se remettre en question. Par exemple, certaines équipes ont exprimé le besoin d’obtenir des procédures plus précises pour atteindre leurs objectifs. Elle a constaté qu’elle ne pouvait pas complètement répondre à cette demande. Elle s’est donc entourée de directeurs plus techniques qui complètent à merveille son style de gestion. C’est aussi ça, être un Bon Boss à l’écoute!

Partager la vision

Pour Anik, un Bon Boss qui veut partager sa vision doit aussi s’assurer que les employés soient soutenus et satisfaits. En effet, pour que tout le monde regarde dans la même direction, les équipes doivent obtenir le support nécessaire. « Eux peuvent alors bien effectuer leur travail, et moi je peux partager ma vision, mes objectifs. » Et pour transmettre son message ? « Je répète l’information », dit-elle en riant.

Respect

Prendre le temps d’écouter et de consacrer du temps à la réflexion est, aux yeux d’Anik, une preuve de respect. « Je suis de nature visionnaire et d’action, mais il faut quand même prendre du temps avant d’agir. » De plus, elle accorde une grande importance au respect du rythme des autres. « Quand les employés se sentent en surcharge, ils sont capables de le dire. » Et en tant que Bon Boss, son travail est de trouver une solution !

Vous cherchez un emploi ?

Groupe Constructo recrute régulièrement. Si vous cherchez un milieu de travail en pleine évolution, une équipe qui s’entraide et une opportunité de carrières, postulez maintenant. Qui sait ? Vous pourriez collaborer avec ce Bon Boss et être bien au travail.

    + Postuler parmi leur équipe