Pourquoi l’écoute est si importante chez un bon boss?

En novembre dernier, vous étiez plusieurs centaines à répondre à notre sondage sur les qualités d’un Bon Boss. Suite aux commentaires, nous avons constaté qu’un bon patron possède 4 incontournables: l’écoute, le respect, l’inspiration et de fortes aptitudes en communication . Et comme vous aviez beaucoup de choses à dire, nous vous présenterons un article pour chaque point identifié et mettrons vos commentaires à l’honneur. C’est notre façon de vous dire merci et de vous démontrer que vous avez été entendu.

Alors, êtes-vous prêt? Aujourd’hui, on  vous parle du mot qui est revenu le plus souvent dans vos réponses : l’écoute!

L’écoute, la première qualité recherchée par les employés

C’est indéniable, l’écoute est une qualité très importante pour vous. En fait, vous étiez plusieurs à le dire : un patron doit faire sentir à son équipe qu’elle est écoutée et comprise. Mais c’est plus que ça, c’est quelque chose qu’il vous fait sentir au quotidien de 4 façons.

Il écoute, mais surtout… il entend 

Le Bon Boss doit non seulement écouter, mais prendre en considération ce qu’on lui dit. Les deux vont de pair pour que l’écoute devienne une véritable qualité. Cela sous-entend aussi qu’une relation de confiance doit s’établir entre vous… ce qui demande évidemment un certain travail.

En effet, pour que cette confiance se développe et se maintienne, un Bon Boss doit faire l’effort de comprendre la réalité de ses employés. Il doit en quelque sorte montrer qu’il écoute quand vous parlez et échanger avec vous. Rien de pire que de parler à un patron qui fait oui de la tête, sans vraiment entendre ce que vous avez à dire… Dans ce type de situation, les employés ne se sentent pas à l’aise d’exprimer leurs idées, leurs besoins et leurs divergences d’opinions.

L’ouverture et l’humilité sont aussi importantes 

Un Bon Boss doit continuer à faire preuve d’ouverture et d’humilité. Quand vous discutez, il n’y a pas de supériorité ni de lutte de pouvoir. Il est réceptif à vos suggestions et il a confiance en votre savoir ainsi qu’en vos compétences. Plusieurs d’entre vous ont aussi souligné qu’un Bon Boss doit savoir prendre les bonnes décisions pour l’entreprise, même s’il écoute vos suggestions. Au final , il doit quand même rester le patron.

Un Bon Boss écoute ET s’implique 

Vous avez été nombreux à le souligner : « pour être crédible, le patron doit être prêt à se salir les mains! Être « sur le plancher » de temps en temps, rester à jour sur la réalité de l’équipe… et surtout agir lorsque des problèmes sont rencontrés ». Il va donc plus loin que la simple écoute, il agit et comprend votre réalité.

Et il vous prend au sérieux… 

Concrètement, un Bon Boss prend son équipe au sérieux lorsqu’elle lui parle de certains problèmes. Il sait que ses employés peuvent avoir une partie de la solution et qu’il ne détient pas la vérité absolue. Évidemment, il ne peut pas tout prendre en charge! Si un problème provient de lui, directement ou indirectement, il assume alors ses responsabilités et s’en occupe. Il ne s’en tient pas au statu quo. Il agit rapidement ou au bon moment. Il ne laisse donc pas ses employés s’enfoncer et ne les oblige pas à aborder le sujet plusieurs fois avant de réagir. On  lui parle, il prend note et il agit! C’est ça un Bon Boss.

C’est ainsi que l’équipe se sent alors réellement écoutée. Elle voit qu’on lui donne les moyens et les outils pour réussir. Elle voit aussi que tout le monde prend ses responsabilités, y compris le patron. Bref, elle se sent épaulée. Et c’est important  pour que les employés aient, eux aussi, envie de s’impliquer à leur tour.

L’écoute qui valorise, un autre secret du Bon Boss 

Enfin, pour être une qualité vraiment appréciée, le patron doit vous écouter de façon positive et motivante. Concrètement, les employés se sentent valorisés quand il donne des conseils plutôt que des directives. Quand des questions surviennent, il répond en indiquant la direction à prendre sans l’imposer. Il agit en quelque sorte comme un guide qui soutient ses employés. Bien sûr, il demeure le leader et n’hésite pas à prendre une décision quand la situation l’impose! Mais il sait aussi qu’il doit laisser de la latitude aux employés.

De plus, pour valoriser ses troupes, le Bon Boss s’assure de donner de la rétroaction au moment opportun. Oui, on  parle bien de la petite tape dans le dos. Par exemple, celle qu’on donne quand un projet prend fin. Il souligne aussi les bons coups et vous félicite pour le bon travail. Vous avez d’ailleurs été nombreux à indiquer que quelques mots gentils suffisent à vous donner des ailes!

 

Changeons le monde du travail, un Bon Boss à la fois.

Que vous soyez patron ou employé, nous espérons que ces explications  sur le  sondage . Vous ne le savez peut-être pas encore, mais en lisant  et en participant au sondage, vous avez contribué  à l’objectif du mouvement BonBoss.ca : rassembler les personnes qui croient en un monde du travail plus humain. Et pour rester à l’affût de nos nouveautés, nous vous invitons à lire les autres articles sur les qualités du Bon Boss. Car après l’écoute, l’inspiration, le respect et le rôle de mentor sont aussi très importants!

 

 

 

 

 

 

 

Jenny est la fondatrice de BonBoss.ca. Elle aide les entreprises à développer une marque employeur vraie et puissante.