Quand Les Affaires parlent de Bon Boss

Le 20 février 2019, le journal Les Affaires parle de BonBoss.ca suite à une merveilleuse rencontre avec le journaliste Olivier Schmouker. Grâce à sa plume, les lecteurs ont pu découvrir les qualités que partagent les bons boss. En effet, l’article – Au fond, c’est quoi un bon boss?- a mit en lumière les résultats de notre sondage réalisé auprès de 858 répondants. 1200 partages plus tard, l’article circulait encore sur les réseaux sociaux pour expliquer notre définition d’un patron humain. Cette vague de popularité a laissé derrière elle plusieurs commentaires positifs de lecteurs qui ont partagé leur opinion:

«Un bon boss est patient.»

«Un bon boss est humain.»

«Un bon boss reconnaitre notre travail à sa juste valeur.»

«Un bon boss n’est pas un ami, mais un patron qui écoute.»

Voilà une preuve tangible qu’il est important en 2019 d’être humain envers son équipe. Ne s’agit-il pas du premier avantage qu’on devrait regarder avant de choisir un nouvel emploi? Un bon boss humain plutôt qu’un voyage dans le sud? Après tout, ce dernier ne dure que quelques jours, l’autre pendant des années…

L’importance d’être humain

Au fil de cet article vous y trouvez les 4 critères d’un bon boss sous l’anonyme l’ÉÉPI, pour Écoute Équité Partage Inspiration. Ces quatre qualités représentent les critères minimaux que tout bon gestionnaire ou patron devrait idéalement détenir, selon les Québécois. Sous sa forme la plus simplifiée, on peut voir ceci comme écouter et non entendre, être juste, partager une vision et inspirer par ses actions ainsi que ses valeurs.

Pour lire l’article complet cliquez ici.

 

 

 

 

Jenny est la fondatrice de BonBoss.ca. Elle aide les entreprises à développer une marque employeur vraie et puissante.